Présentation des résultats du mandat d’études parallèles du quartier des Taconnets

Un nouveau centre se dessine à Givisiez

Les Transports publics fribourgeois (TPF), la Commune de Givisiez et le Président du collège d’experts ont dévoilé le lundi 5 décembre 2016 le futur visage du quartier des Taconnets lors d’une conférence de presse. Le mandat d’études parallèles (MEP) constitue la première étape du réaménagement et du développement de ce secteur. Etroitement liée à ce projet, la modernisation de la gare de Givisiez placera les habitants de ce nouveau cœur urbain à 3 minutes de la capitale cantonale.

La gare actuelle de Givisiez est sous-dimensionnée et ne répond plus aux normes de la Loi sur l’égalité des handicapés (LHand). Afin de satisfaire ces exigences, la gare va être rénovée et déplacée. Ces aménagements permettront un accès facilité aux quais, ainsi que l’introduction de la cadence à la demi-heure prévue en décembre 2017 entre Fribourg-Morat/Murten et Ins. La modernisation de la gare et le projet du MEP du quartier des Taconnets sont étroitement liés, offrant aux habitants de Givisiez un nouveau cœur urbain. Ce lien se matérialise par une communication facilitée entre la nouvelle gare et l’esplanade du futur quartier, dédiée aux transports publics.

Résultats du mandat d’études parallèles

Le mandat d’études parallèles du quartier des Taconnets a été lancé au mois de février 2016. Huit bureaux d’architectes ont été invités à y prendre part et à développer un projet d’aménagement urbain. Le projet lauréat est le projet « HUB-ITAT » du bureau d’architectes Richter Dahl & Associés à Lausanne. Le MEP a ainsi atteint son objectif d’un réaménagement complet du quartier des Taconnets en y aménageant des espaces de vie, de travail et de loisirs, ainsi que quelques surfaces commerciales. Au total, sur les 60’000m2 projetés, près de 500 logements seront construits pour plus de 1'000 nouveaux habitants, complétés par 150 places de travail et 700 places de parking souterraines. Estimé à un peu plus de 15 ans, ce développement représente environ CHF 200’000’000.- d’investissements. Avec le lancement du plan d’aménagement de détail (PAD), la prochaine étape est prévue pour le début de l’année 2017.

Le MEP répond également à une stratégie de valorisation des terrains des TPF et s’inscrit dans une vision durable. Cette dernière répond à la fois aux besoins de mobilité, mais également à des besoins démographiques et urbanistiques du canton de Fribourg. 

Fribourg, le 5 décembre 2016. 


  PDF