Projet de redimensionnement des quais ferroviaires à Montbovon

Gare moderne au cœur d'une région touristique

Les Transports publics fribourgeois (TPF) ont présenté ce matin le futur visage de la gare de Montbovon en Gruyère. Devisé à 20 millions de francs, le projet prévoit la construction de quais de plus de 200 mètres permettant d'accueillir les trains touristiques « Transgoldenpass ». Adaptée aux normes pour les personnes handicapées, la gare de Montbovon continuera dès décembre 2018 d'opérer une jonction stratégique entre les lignes TPF vers Bulle et MOB entre Montreux et Zweisimmen.

Situé sur la route Bulle-Château-d'Oex, le village de Montbovon compte 260 habitants. Il fait partie de la commune fribourgeoise de Haut-Intyamon.  Cette localité a la particularité d'abriter une gare hautement stratégique, au point de croisement des lignes touristiques Montreux-Zweisimmen et celle de l'Intyamon vers Gruyères et Bulle. Dès l'horizon 2018/2019, elle aura en plus la singularité de posséder parmi les plus longs quais ferroviaires du canton de Fribourg (plus de 200 mètres), alors que seulement 430 personnes y montent ou y descendent chaque jour.
Le dimensionnement de ces installations à voie étroite répond à des besoins d'exploitation. Unique nœud de correspondance entre la Gruyère, le Pays-d'Enhaut et la Riviera vaudoise, la gare de Montbovon doit permettre le croisement de trains toujours plus longs et plus imposants. Elle doit pouvoir recevoir les trains TransGoldenPass de 200 mètres et accueillir sans barrières, les nouvelles compositions régionales des TPF, livrées dès 2015 par Stadler Rail.
 
Mise aux normes pour les personnes handicapées
Taillé pour le matériel roulant nouvelle génération, le projet prévoit aussi de mettre la gare aux normes de la Loi sur l'égalité des handicapés (LHand) avec notamment des quais plus larges et un passage sous-voie. Une mise à niveau des installations de sécurité, de la signalisation et de la commande des dispositifs de roulement des trains sont également au programme. Les différents canaux d'information voyageurs (visuels et sonores) seront aussi modernisés et des marquises seront installées pour offrir un véritable accueil aux voyageurs en transit. Le bâtiment de la gare sera conservé.
 
Financement par la Confédération
Le projet comprend en outre la création d'une zone arrière avec des voies de service, un quai de chargement et une halle de stockage. L'ensemble des travaux est devisé aujourd'hui à 20 millions de francs. Annoncés auprès de la Confédération, ces montants seront intégralement pris en charge par le fonds de financement et d'aménagement de l'infrastructure ferroviaire (FAIF), accepté à 62% par le peuple suisse en votation en février 2014.
Le dossier est maintenant en phase de consolidation avec notamment la détermination des emprises de terrains nécessaires. Des discussions vont être menées avec les propriétaires riverains. Le meilleur calendrier prévoit une mise à l'enquête fédérale courant 2015. Les travaux pourraient démarrer fin 2016 pour une mise en service des nouvelles installations à l'horizon 2018/2019.
 
 
Montbovon et Fribourg, le 27 août 2014.

  PDF