Les travaux à Givisiez se déroulent selon les prévisions

Le futur centre des TPF se raccorde au réseau ferroviaire national

Les travaux du futur centre de maintenance et d'exploitation des Transports publics fribourgeois (TPF) vont bon train. Ils suivent leur cours selon le calendrier établi. Les ateliers de maintenance des véhicules routiers et ferroviaires ainsi que les dépôts de bus et le bâtiment administratif sont en pleine phase de réalisation du gros œuvre. En ce qui concerne le faisceau de voies ferrées, les travaux de génie civil sont en cours de finalisation et la pose des premiers éléments d'infrastructure est imminente. Pour finir, les travaux liés à la halle de ravitaillement et de nettoyage des véhicules routiers débuteront comme prévues en fin d'année.

Les travaux de maçonnerie du bâtiment administratif ont atteint leur rythme de croisière. Le sous-sol est terminé. Concernant la halle de stationnement des bus urbains, situées au rez-de-chaussée de ce bâtiment, la dalle est également coulée et la charpente est posée. Pour finir, la dalle du premier niveau, qui accueillera des bureaux et le restaurant d'entreprise, est en cours de construction. 

Sur l'autre bâtiment, la dalle du sous-sol, qui sera également un dépôt de bus, est terminée. Dans la halle de maintenance ferroviaire, les entreprises travaillent d'une part à la pose des cadres supports des voies ferrées, d'autre part au bétonnage des fosses d'entretien et de la dalle inférieure. Deux tiers de cette dernière ont été coulées. Dès que le ferraillage et le coffrage seront terminés, la dalle du rez-de-chaussée des halles de maintenance des véhicules ferroviaires et routiers sera coulée, ce qui représente près de 6'500 m3 de béton.

Les TPF mèneront une opération coup de poing du vendredi 15 septembre au dimanche 17 septembre 2017. Durant le week-end, trois appareils de voies seront installés afin de raccorder le futur faisceau de stationnement du centre d'entretien TPF au réseau ferré suisse.  Afin de limiter au maximum les perturbations pour les voyageurs, ces travaux sont condensés sur un week-end. Ils auront également lieu de nuit. Les équipes travailleront 24 heures sur 24. La circulation des trains sera interrompue entre Fribourg et Grolley. Un concept de bus de remplacement a été mis en place.

La mise en service progressive du site est agendée au 1er janvier 2019. Au final, quelque  500 collaborateurs prendront leur service à Givisiez. Les TPF se réjouissent de tenir l'exigeant calendrier qu'ils se sont fixés.  Le coût de construction s'élève à 120 millions de francs.

Fribourg et Givisiez, le 16 août 2017


  PDF