Immersion dans le Programme Châtel-St-Denis au Comptoir de la Veveyse

Le nouveau visage des gares de la Veveyse dévoilé

A l'occasion du 20ème anniversaire du Comptoir de la Veveyse, qui se déroulera du 23 au 27 octobre 2019 à Châtel-St-Denis, les Transports publics fribourgeois (TPF) invitent le public à vivre une expérience immersive au cœur de l'un de ses plus grands projets, le « Programme Châtel-St-Denis ». À découvrir sur le stand N°89 : le projet d'aménagement global, les nouvelles infrastructures ferroviaires, les aménagements connexes (commune et canton), et le projet de développement immobilier.

Sur le stand n°89 du Comptoir de la Veveyse, les Transports publics fribourgeois proposent aux visiteurs d'entrer de plain-pied dans le « Programme Châtel-St-Denis ». Le concept du stand se veut résolument participatif. Les projets TPF INFRA, TPF IMMO, et TPF TRAFIC composant le programme seront ainsi dévoilés au public au travers d'un film interactif offrant aux visiteurs un véritable voyage dans le futur, au cœur de la nouvelle gare de Châtel-St-Denis et de son nouveau quartier. 
 
Les grandes lignes du « Programme Châtel-St-Denis » présentées au public
 
Devisé à plus de 250 millions de francs, le « Programme Châtel-St-Denis » comprend le déplacement de la gare, la réalisation d'une nouvelle route cantonale, la revitalisation du ruisseau le Tatrel et la création d'une voie verte, ainsi qu'un vaste projet de réaménagement urbain.
 
La construction de la nouvelle gare de Châtel-St-Denis et de la nouvelle voie de chemin de fer permettra d'éviter le rebroussement des trains et d'introduire une cadence à la demi-heure des trains RER entre Bulle et Palézieux (S50). Châtel-St-Denis reliera ainsi les gares de Lausanne et Bulle toutes les 30 minutes les jours ouvrables. De plus, une cadence horaire sera maintenue à Palézieux, permettant de rejoindre Fribourg– Berne depuis la Veveyse. Les lignes de bus seront quant à elles calquées sur les horaires des trains. Ces améliorations prendront effet dès le changement horaire du 15 décembre 2019. Enfin, La Veveyse deviendra ainsi un véritable centre interconnecté, avec à la clé un gain de temps notable, une optimisation de l'offre et du service utilisateurs.
 
Suite à des travaux de modernisation, les stations de Remaufens, Bossonnens et Palézieux pourront quant à elles accueillir des trains plus longs dès le 1er décembre prochain ; elles répondront également à la loi sur l'égalité pour les handicapés (LHand). La sécurité ainsi que le confort des voyageurs en seront fortement améliorés. 
 
Enfin, un projet routier permettra l'édification d'une nouvelle route cantonale ainsi que l'aménagement et l'assainissement de l'avenue de la Gare. Le déplacement et la revitalisation du ruisseau du Tatrel font également partie intégrante du projet. Une voie verte verra le jour pour relier le site du Cycle d'orientation (CO) à la nouvelle gare. Cette mesure permettra d'assurer une meilleure sécurité aux élèves de la Veveyse. 
 
Un projet immobilier d'envergure 
 
TPF IMMO mène en parallèle un vaste projet de réaménagement urbain des secteurs de la nouvelle et de l'ancienne gare. Mis à l'enquête publique au mois d'avril 2016, deux plans d'aménagements de détail (PAD) distincts définissent les contours de ces nouveaux quartiers. Stratégiquement situés dans la continuité du centre-ville, ils complèteront l'organisation urbanistique du cœur de la ville. Ces projets immobiliers permettront de renforcer l'attractivité économique et commerciale de la Commune, tout en offrant des logements de qualité. Le premier, appelé « En Fossiaux », dont le PAD a été approuvé le 11 avril 2018, englobe le quartier de la nouvelle gare. Il accueillera environ 160 logements, 300 habitants, 150 emplois et 370 places souterraines de parking. Le second concerne le quartier de l'ancienne gare et accueillera notamment la nouvelle administration communale à sa pointe nord. Il pourra accueillir près de 300 logements, 600 habitants, 120 emplois et 425 places de stationnement en sous-sol. Il faudra près de 15 ans et quelque 200 millions de francs pour que ces projets voient entièrement le jour. 
 
Un concours d'architecture, lancé en mai 2018, a permis de définir les sept premiers bâtiments des secteurs de l'ancienne et de la nouvelle gare. Six d'entre eux ont été mis à l'enquête publique en juin 2019. TPF IMMO a également lancé un concours d'entreprise totale énergétique afin de développer et construire une centrale de chauffage à distance (CAD) destinée à alimenter les secteurs de l'ancienne et de la nouvelle gare. La production de chauffage de cette centrale se fera à 100 % par énergies renouvelables (pellets). Enfin, une démarche conjointe de conception des espaces publics des secteurs de la nouvelle et de l'ancienne gare a été lancée par TPF IMMO et la Commune de Châtel-St-Denis. 
 
Châtel-St-Denis, le 23 octobre 2019.

  PDF