Changement à la direction générale des Transports publics fribourgeois (TPF)

Vincent Ducrot est nommé CEO des Chemins de fer fédéraux (CFF)

Actuel directeur général des Transports publics fribourgeois (TPF), Vincent Ducrot a été choisi lundi 9 décembre par le Conseil d'administration des Chemins de fer fédéraux (CFF) pour reprendre le poste de CEO à la suite d'Andreas Meyer. Il entrera en fonction le 1er avril 2020. Une direction générale ad intérim sera nommée durant le processus de nomination d'un(e) nouveau(elle) directeur(trice) des TPF. Cette dernière devrait intervenir durant le printemps 2020.

Les Transports publics fribourgeois ont accueilli la nouvelle avec fierté. Leur directeur général a été nommé lundi 9 décembre CEO des CFF par le Conseil d'administration de l'entreprise ferroviaire nationale. Il succède ainsi à Andreas Meyer. Il prendra ses fonctions au 1er avril 2020. Une direction générale ad intérim sera mise en place rapidement au sein des TPF. Elle gèrera la bonne marche du groupe durant le processus de nomination d'un(e) nouveau(elle) directeur(trice) général(e) du groupe. A cet effet, le Conseil d'administration des TPF créera un comité de sélection en son sein et s'adjoindra les services d'un cabinet de recrutement de hauts cadres. La nomination de la personne qui prendra la tête des TPF à la suite de Vincent Ducrot devrait ainsi intervenir dans le courant du printemps 2020.
 
« J'ai un œil qui rit et un œil qui pleure », résume Georges Godel, président du Conseil d'administration des TPF, en commentant le départ du directeur général actuel. « Il s'agit d'une chance pour le canton de Fribourg et pour le groupe TPF qu'un Fribourgeois soit nommé à la plus haute fonction des transports publics suisses. C'est un honneur immense et la reconnaissance du travail colossal et visionnaire entrepris par Vincent Ducrot à la tête des TPF. Nous devons nous résoudre à laisser partir un dirigeant de grande valeur.»
 
Il a développé les TPF de façon considérable
 
Âgé de 57 ans, veuf et père de six enfants (quatre filles et deux garçons), Vincent Ducrot est entré aux TPF le 1er juillet 2011. Ingénieur électricien EPFL de formation et titulaire d'un postgrade du Center for industrial management (BWI) de l'ETHZ il a déjà travaillé aux CFF en dirigeant le secteur des grandes lignes entre 1999 et 2011. C'est également lui qui a représenté les CFF dans le comité de pilotage du RER fribourgeois, qu'il a par la suite considérablement développé durant son mandat de directeur général des TPF.
 
Parmi les moments importants de son action aux TPF, il y a la transformation de la société en holding en 2015, la forte augmentation du nombre de passagers (25,7 millions en 2011 et 32,4 millions en 2018), la modernisation constante des infrastructures à hauteur de 90 millions de francs d'investissements par année, avec la mise en service de plusieurs nouvelles gares (parmi lesquelles Belfaux, Pensier, Münchenwiler-Courgevaux, Montbovon, Châtel-St-Denis). Le groupe a pu vivre une importante croissance de ses effectifs en passant de 700 à presque 1200 collaborateurs(trices). S'ajoutent la création de périmètres de gare imaginés comme des quartiers de vie (projets immobiliers de Châtel-St-Denis et Bulle notamment), la construction du Centre de maintenance et administratif TPF de Givisiez, ouvert en 2019, afin d'optimiser les processus de tout le groupe, et enfin des innovations importantes comme la participation au lancement de Fairtiq (application de ticketing primée mondialement), le ticket SMS, les navettes automatisées à Marly ou encore des nouveaux systèmes d'exploitation internes digitalisés pour gagner en efficience (Houston pour la communication optimisée entre le Centre d'exploitation et les véhicules, Navig pour l'analyse de la conduite confortable et écoresponsable).
 
Le Conseil d'administration des TPF formule ses meilleurs vœux de succès à Vincent Ducrot dans l'exercice de ses nouvelles fonctions, lui témoigne sa fierté de le voir prendre la direction du rail helvétique, et le remercie pour l'excellence du travail accompli ainsi que pour l'orientation résolument tournée vers l'avenir qu'il a su donner à l'entreprise.
 
Givisiez, le 10 décembre 2019

  PDF