Tous les feux sont au vert pour le futur centre TPF de Givisiez

Les premiers appels d’offres pour la construction sont lancés

Le projet de centre unique de maintenance et d’exploitation des Transports publics fribourgeois (TPF) à Givisiez va entrer dans sa phase de réalisation. Plus rien ne s’oppose à la délivrance des permis de construire. Le premier coup de pioche est prévu pour fin juin. Afin d’anticiper le début des travaux, les premiers appels d’offres pour un montant de 45 millions de francs vont paraître ce vendredi. Dès le 1er janvier 2019, ce sont 500 personnes qui prendront leur service sur ce site composé de quatre bâtiments d’une surface totale construite de 43'000 m2. Le budget de construction se monte à 120 millions de francs.

Mis à l’enquête publique en septembre 2015 sous la forme de six demandes de permis de construire, le projet de centre unique de maintenance et d’exploitation des TPF poursuit la procédure administrative avec succès. Les cinq oppositions formulées par des privés ou associations ont pu être levées à satisfaction de tous les protagonistes dans un délai record de deux mois. Après sa transmission au Service des constructions et de l’aménagement (SeCA) en décembre 2015, le projet a été ensuite soumis à l’examen des services cantonaux concernés, ainsi qu’à l’Office fédéral des transports. Il reviendra dans les semaines à venir à la Préfecture de la Sarine de délivrer les six permis de construire.

Calendrier initial respecté

Afin d’anticiper les prochaines étapes et de tenir le calendrier de réalisation, les TPF lancent ce vendredi déjà la première de trois vagues d’appels d’offres pour un montant de 45 millions de francs. Il s’agit de 12 lots répartis dans 7 marchés publics comprenant des travaux de gros œuvre, tels que les  charpentes, les terrassements ou la maçonnerie. Une deuxième ouverture de 32 Marchés publics (37 lots) pour un montant de 40 millions de francs aura lieu l’été prochain, une troisième est planifiée pour le début 2017 (16 marchés, 19 lots et 10 millions de francs).

L’entreprise a sollicité une autorisation pour des travaux anticipés, attendue pour la fin mars 2016. Il s’agira de déplacer une canalisation et de réaliser la couverture partielle du ruisseau Le Tiguelet. Ces travaux seront adjugés avant Pâques. Le premier coup de pioche devrait suivre à fin juin. La réception des ouvrages est prévue pour l’automne 2018 et la mise en service du site pour le 1er janvier 2019.

Nouvelle organisation

Parallèlement aux travaux sur le terrain, les TPF vont poursuivre l’immense chantier de réorganisation ouvert au sein de l’entreprise. Après avoir adopté en 2015 la forme juridique d’une Holding de quatre sociétés et reconduit la Convention collective de travail, les TPF se préparent progressivement avec l’ensemble de leurs collaborateurs à intégrer le futur site de Givisiez. Des processus revus et de nouveaux principes d’organisation permettront d’appréhender au mieux cet outil de travail moderne destiné à répondre aux besoins de développement de l’offre en mobilité dans le canton de Fribourg.

Transports publics fribourgeois Holding (TPF) SA est un groupe de 4 sociétés, actif dans le transport public, l’infrastructure ferroviaire et l’immobilier. Le groupe emploie plus de 800 personnes.

Fribourg et Givisiez, le 17 mars 2016


  PDF