Un locataire ferroviaire pour le centre industriel des TPF

BLS entretiendra ses trains dans le futur centre de maintenance de Givisiez

Le futur centre de maintenance des Transports publics fribourgeois (TPF) à Givisiez accueillera la compagnie ferroviaire BLS pour une partie de ses travaux d'entretien. Un accord fixant les termes de cette location a été signé hier soir par les deux entreprises. Les TPF, propriétaires des lieux, loueront une partie de leur surface à la BLS pour une période transitoire de sept ans, dès la mise en service du centre en 2019.

Présenté à la presse en décembre 2012, le projet de futur centre multimodal des TPF à Givisiez prévoit de rassembler sur un seul site l'entretien, la maintenance et l'exploitation pour les secteurs d'activité de la route et du rail. Il permettra ainsi de rationaliser les appareils de production à l'heure actuelle dispersés dans le Grand Fribourg et de minimiser les nuisances sonores pour les quartiers d'habitation qui se trouvent aujourd'hui à proximité des dépôts et ateliers. Ce projet doit permettre d'importantes économies d'échelles pour les collectivités publiques, commanditaires des prestations de transports publics.

 

La construction de ce complexe industriel représente un investissement de plus de 100 millions de francs. Il constitue la pierre angulaire de la stratégie des TPF, laquelle vise à recentrer ses activités en périphérie, afin de libérer des terrains dans les zones à forte densité pour des projets de développement immobilier et urbanistique comme ceux impliquant les gares de Bulle ou de Châtel-St-Denis.

 

Un propriétaire, deux exploitants

Suite à l'accord signé le 12 février 2015, la BLS deviendra locataire d'une partie du centre multimodal des TPF à Givisiez. Elle y entretiendra ses trains avec son propre personnel dès la mise en service du site  prévu au début 2019 et ce pour une période transitoire de sept ans. Les TPF sont heureux de pouvoir proposer cette solution rationnelle à la BLS. Cet accord permettra de profiter des expériences et du savoir-faire dans le domaine spécifique de l'entretien au sein des deux entreprises de transport actives dans la région fribourgeoise.

 

Le projet de Givisiez a été dimensionné en conséquence. Sa mise à l'enquête est prévue pour la fin de l'année 2015.

 

Fribourg, le 13 février 2015.


  PDF