Résultats 2013 des Transports publics fribourgeois

Plus de prestations et meilleure productivité

Les Transports publics fribourgeois (TPF) ont relevé en 2013 le défi d'assurer de nombreuses prestations supplémentaires, tout en comprimant leurs coûts de production. Le résultat de l'exercice se solde par un bénéfice de 1,9 million de francs pour un chiffre d'affaire total de 135 millions. La mise en service d'un centre unique d'exploitation, le déploiement de nouveaux automates et l'amélioration de l'information voyageurs sont à mettre au crédit d'une année durant laquelle 28,4 millions de voyageurs sont montés à bord des véhicules TPF (+ 2,5%). Un nouveau site internet sera mis en ligne à la fin juin.

Le volume de prestations de transport fournies par les TPF a augmenté de 9,5% en 2013. Les lignes de bus régionaux dont les horaires et cadences ont été améliorés présentent jusqu'à 10% de fréquentation en plus. La volonté émise par les clients au travers des sondages de satisfaction d'avoir des horaires étendus et des cadences supérieures se vérifie dans les actes. Là où l'offre est attractive, la population répond présent. Avec 28,4 millions de personnes transportées, la fréquentation atteint un nouveau record. Un fait marquant : Mobul franchit pour la première fois le million de voyageurs (+37,2%). Dans l'agglomération de Fribourg, la progression est notamment forte sur les lignes 1 Marly – Portes de Fribourg et 4 Auge - Gare. Le funiculaire passe la barre des 200'000 visiteurs avec une progression de 15,1%.

L'année 2013 a été marquée du sceau de la planification, l'étude et l'élaboration de nombreux projets dans les domaines de l'infrastructure. Plusieurs dizaines de dossiers ont été transmis à l'Office fédéral des transports dans le but d'assainir les passages à niveau avant l'échéance fixée au 31 décembre 2014. La nouvelle gare de Belfaux-Village a été mise à l'enquête et les études pour Pensier, Münchenwiler et Courtepin ont été réalisées avec l'objectif de mettre les infrastructures aux normes de la loi sur l'égalité pour les handicapées (LHand) et de permettre le passage à la cadence à la demi-heure sur la ligne Fribourg-Morat dans le cadre du développement du RER Fribourg I Freiburg.

Un centre d'exploitation unique

La mise en service d'un centre unique d'exploitation à Bulle en décembre 2013 permet de gérer l'ensemble des véhicules TPF engagés sur les différents réseaux à la fois sur route et sur rail – une première suisse. Cette vision d'ensemble donne les clés pour une gestion plus efficace des perturbations et des événements. L'information voyageurs s'en trouve renforcée avec une diffusion de l'information sur les écrans ou par haut-parleurs dans les véhicules ou sur les quais de gare. Une borne interactive a également été installée à la gare pilote de Bossonnens, inaugurée en août 2013.

La distribution des titres de transports a été considérablement facilitée avec le renouvellement complet des automates à billets. Huit appareils ont été testés sur le terrain durant les derniers mois de l'année et le déploiement complet s'est effectué au printemps 2014, en même temps que le lancement de la nouvelle « tpf card », véritable porte-monnaie électronique. Un nouveau site internet avec des ramifications sur les principaux réseaux sociaux sera mis en ligne à la fin juin.

Recours à l'emprunt

Les recettes voyageurs s'apprécient de 6,8% à 42,9 millions de francs, alors que les indemnités restent stables à 80,5 millions de francs. Au niveau des charges, la masse salariale augmente de 7% à 76 millions de francs. Le coût de l'énergie et carburants augmente de 6%. Le résultat d'exploitation se monte à 3,6 millions de francs et le bénéfice net à 1,9 million de francs pour un chiffre d'affaire total qui flirte avec les 135 millions de francs (+ 3,8%). Pour la première fois, les TPF ont eu recours à l'emprunt. Les investissements sont conséquents (61,5 millions en 2013). Au 31 décembre 2013, les TPF emploient 780 collaborateurs pour 716.8 EPT.

 

Fribourg, le 11 juin 2014.


  PDF