Aboutissement des travaux ferroviaires entre Châtel-St-Denis et Palézieux

Réouverture de la ligne Châtel-St-Denis - Palézieux dès le dimanche 1er décembre 2019

Afin d'assurer le renouvellement des infrastructures ferroviaires sur les lignes S50 (Montbovon/ Bulle / Châtel-St-Denis / Palézieux) et S60 (Palézieux / Bulle / Broc-Fabrique), un vaste chantier a débuté à Châtel-St-Denis en août 2017, poursuivi par la réfection des stations de Bossonnens, Remaufens et Palézieux dès mars 2019. Ce projet phare des Transports publics fribourgeois (TPF) a ainsi entraîné la fermeture totale du tronçon entre Châtel-St-Denis et Palézieux du printemps à l'automne 2019. Initialement prévue le 4 novembre, la mise en service de la ligne prendra effet au 1er décembre 2019.

Grâce aux travaux de renouvellement des infrastructures ferroviaires et de sécurité sur les lignes S50 et S60, les gares TPF de Châtel-St-Denis, de Remaufens, de Bossonnens et de Palézieux verront leur accessibilité grandement améliorée, répondant ainsi aux normes prévues par la loi sur l'égalité des handicapés (LHand). Dans cette même optique, une partie des véhicules routiers et ferroviaires seront modernisés.
 
La nouvelle gare de Châtel-St-Denis et la nouvelle voie de chemin de fer permettront par ailleurs d'éviter le rebroussement des trains. Les stations de Remaufens, Bossonnens et Palézieux pourront quant à elles accueillir des trains plus longs. Couplés avec l'introduction de la cadence à la demi-heure des trains RER Fribourg I Freiburg, ces nouveaux aménagements permettront un gain de temps de parcours de 3 minutes entre Bulle et Palézieux dès le changement horaire du dimanche 15 décembre 2019. La Veveyse deviendra un véritable centre interconnecté, avec à la clé une optimisation de l'offre et du service utilisateurs.
 
Inauguration des gares de la Veveyse
 
L'inauguration de la nouvelle gare TPF de Châtel-St-Denis et la découverte des stations rénovées de Remaufens, Bossonnens et Palézieux se dérouleront le samedi 14 décembre prochain lors d'une journée grand public. A cette occasion, un ticket rétro sera offert aux visiteurs en gare de Palézieux, Bossonnens, Remaufens ou Châtel-Saint-Denis, leur permettant de voyager à la nouvelle cadence demi-heure sur la ligne S50/60 entre Châtel-St-Denis et Palézieux. Au programme de 9h à 16h : découverte libre des stations, train fondue et petite restauration, exposition et animations diverses, distribution de thé et de vin chaud. Une page dédiée à l'évènement est à découvrir sur tpf.ch/inauguration-veveyse.
 
Le Programme Châtel-St-Denis suit son cours
 
Devisé à plus de 250 millions de francs, le « Programme Châtel-St-Denis » comprend pour rappel le déplacement de la gare, la réalisation d'une nouvelle route cantonale, ainsi que l'aménagement et l'assainissement de l'avenue de la Gare. Le déplacement et la revitalisation du ruisseau du Tatrel font également partie intégrante du projet, tout comme la création d'une voie verte, qui reliera le site du Cycle d'orientation (CO) à la nouvelle gare, permettant ainsi d'assurer une meilleure sécurité aux élèves de la Veveyse. 
 
TPF IMMO mène en parallèle un vaste projet de réaménagement urbain des secteurs de la nouvelle et de l'ancienne gare. 
 
Mis à l'enquête publique au mois d'avril 2016, deux plans d'aménagements de détail (PAD) distincts définissent les contours de ces nouveaux quartiers. Stratégiquement situés dans la continuité du centre-ville, ils complèteront l'organisation urbanistique du cœur de la ville. Ces projets immobiliers permettront de renforcer l'attractivité économique et commerciale de la Commune, tout en offrant des logements de qualité. Le premier, appelé « En Fossiaux », dont le PAD a été approuvé le 11 avril 2018, englobe le quartier de la nouvelle gare. Il accueillera environ 160 logements, 300 habitants, 150 emplois et 370 places souterraines de parking. Le second concerne le quartier de l'ancienne gare et accueillera notamment la nouvelle administration communale à sa pointe nord. Il pourra accueillir près de 300 logements, 600 habitants, 120 emplois et 425 places de stationnement en sous-sol. Il faudra près de 15 ans et quelque 200 millions de francs pour que ces projets voient entièrement le jour. 
 
Givisiez, le 29 novembre 2019

 


  PDF