Exercice 2018 des Transports publics fribourgeois

Plus de 32 millions de voyageurs transportés

En 2018, les Transports publics fribourgeois (TPF) ont transporté plus de 32 millions de passagers (30.8 millions en 2017). Côté finances, le groupe de sociétés annonce un résultat positif avec un excédent de recettes consolidé de 10.9 millions de francs (5,8 en 2017) pour un chiffre d'affaires consolidé de 154.1 millions de francs (138,5 en 2017).

Les Transports publics fribourgeois (TPF) ont transporté plus de 32 millions de passagers durant l'année 2018 (30.8 millions en 2017). La ponctualité des véhicules est plus que réjouissante ; celle-ci affiche un excellent taux de 95.88 % (contre 93.25% en 2017). Dans le domaine du digital, le billet SMS a trouvé son public avec 669 200 billets vendus (678'627 en 2017). FAIRTIQ continue sa belle progression, 172'046 billets ont été comptabilisés (105'749 en 2017). Nouveauté pour l'application, depuis mars 2018, elle est valable dans toute la Suisse. Pas moins de 21 entreprises de transport proposent conjointement ce produit à leurs clients. Depuis fin octobre, les clients réguliers détenteurs d'une carte SwissPass ont désormais la possibilité d'acheter ou de renouveler leur abonnement directement en ligne sur le site des TPF. Le nouveau webshop TPF permet non seulement de générer l'abonnement mensuel ou annuel des communautés tarifaires Frimobil et Mobilis, mais également d'acheter les abonnements de parcours.

2018 une année riche en projets

En 2018, les Transports publics fribourgeois ont poursuivi le développement de leurs canaux d'information digitale à leur clientèle avec le lancement du service d'infotrafic WhatsApp et le déploiement des écrans totems dans l'agglomération de Fribourg. Ce déploiement se déroulera sur trois ans environ. Il s'agit d'une amélioration sensible pour le confort de la clientèle. En effet, les écrans indiquent désormais l'heure exacte à laquelle les bus se présentent à l'arrêt concerné. Une nouvelle identité sonore a été lancée à l'occasion du changement d'horaire 2018-2019, dans les véhicules (trains et bus). Le thème de base dure 5 secondes et est découpé note après note ou par groupe de note en fonction des besoins.  

TPF IMMO a lancé deux concours pour le vaste projet de réaménagement urbain des secteurs de l'ancienne et de la nouvelle gare de Châtel-St-Denis. Tout d'abord, un concours d'architecture pour définir sept des futurs bâtiments de ces nouveaux quartiers, puis un concours d'entreprise totale énergétique pour la construction d'une centrale de chauffage à distance (CAD) destinée à alimenter ces mêmes quartiers. TPF IMMO a également dévoilé le résultat du concours du bâtiment de la nouvelle gare de Bulle et présenté le projet de ce bâtiment. A la suite d'un concours d'entreprises, le jury a retenu à l'unanimité le projet de l'entreprise Halter, en association avec les bureaux d'architectes IttenBrechbühl et Strata, pour poursuivre le développement du projet. Parallèlement, TPF INFRA a dévoilé le calendrier complet du Programme Bulle. 

Toujours plus transparent 

Au niveau de l'ensemble de la holding TPF, le groupe renforce la transparence sur sa structure et son financement. Les TPF ont lancé un microsite dont l'URL est tpf.ch/corporate avec lequel il veulent offrir à leur clientèle, aux médias, ainsi qu'aux acteurs politiques, économiques et associatifs une compréhension encore plus claire de leur structure et leur financement. Ce portrait d'entreprise en ligne permet de plonger dans la réalité financière, opérationnelle et légale des Transports publics fribourgeois Holding (TPF) SA et des trois sociétés filles : TPF INFRA, TPF TRAFIC et TPF IMMO.

Un bénéfice de 10,9 millions de francs

Le bénéfice consolidé 2018 du groupe Transports publics fribourgeois atteint les 10.9 millions de francs, contre 5,8 millions de francs en 2017. Le chiffre d'affaires consolidé atteint 154.1 millions de francs (138,5 en 2017). La majorité de ce bénéfice provient de la société TPF TRAFIC. En effet, sur un chiffre d'affaires de 148.6 millions de francs (dont 81.8 millions d'indemnités perçues), elle a réalisé un bénéfice d'exploitation de 9 millions de francs. Le bénéfice d'exploitation pour la partie concessionnée se monte ainsi à 5.4 millions de francs. Tandis que pour la partie hors concession (transports hors horaire, courses scolaires, courses spéciales, remplacements de trains, travaux de maintenance effectués pour d'autres entreprises de transports publics, etc.), le bénéfice d'exploitation se monte à 3,6 millions de francs. Ce bénéfice est structuré par trois facteurs : l'augmentation de la fréquentation, le transfert en 2018 de la concession CFF Bulle - Romont - Fribourg – Berne et l'évolution des coûs plus favorable que les prévisions budgétaires. 

Un rapport de gestion TPF entièrement digital

Dès cette année, les rapports de gestion des TPF sont entièrement digitalisés. Une plateforme sous forme de microsite agrégé au site principal tpf.ch dévoile les activités, les comptes et le bilan annuels. Quatre résumés (un par société du groupe) sont en outre téléchargeables en PDF. L'adresse du site est la suivante : tpf.ch/rapport-gestion2018

Fribourg, le 1er mai 2019


  PDF